« Les Femmes donnent la vie 2010 »

Publié le 10 juin 2010 | Modifié le 19 janvier 2016

C’est le nom de la conférence consacrée cette semaine à la santé maternelle et à la survie du nourrisson. 2 millions de mères et de bébés meurent chaque année de l’absence d'assistance médicale par du personnel qualifié.

L'UNICEF et les différentes organisations internationales les plus importantes en matière de santé maternelle et de survie de l'enfant se rencontrent cette semaine à Washington  pour stimuler la campagne mondiale visant à réduire les décès des femmes enceintes et des jeunes enfants.

Le compte à rebours

Selon le rapport « Compte à rebours 2015 » qui analyse la santé de la mère et du nouveau né ainsi que la survie de l'enfant  pendant la décennie 2000-2010, près de 50% des femmes de 68 pays - principalement en Afrique subsaharienne et en Asie du Sud - accouchent sans infirmière, sage-femme ou médecin qualifié.

Le rapport montre aussi que seulement 10 pays ont fait progresser le taux d'assistance par du personnel qualifié lors de la naissance de 10 % ou plus depuis 1990. 11 pays n'ont pas du tout fait de progrès.
Et tandis que le nombre total d'enfants qui décèdent avant d'atteindre l'âge de 5 ans a diminué, le pourcentage de jeunes enfants qui meurent pendant les 28 premiers jours après la naissance a augmenté au cours des dernières années, conclut le rapport.

Des progrès pour les enfants plus âgés

« La plus grande partie des progrès concerne les enfants plus âgés, explique le Docteur Mickey Chopra, Responsable de la santé à l'Unicef, l'un des auteurs de « Compte à rebours 2015 ».
« Ces progrès montrent que les actions contre les maladies responsables des décès d'enfants comme la rougeole ou d'autres maladies évitables par vaccination sont menées de façon effective et sont en train de sauver des vies, ajoute-t-il. Les moustiquaires imprégnées d'insecticide [pour prévenir le paludisme] et la prévention de la transmission de la mère à l'enfant du VIH ont été rapidement généralisées dans de nombreux pays. Ces bons résultats montrent ce qui peut se produire quand des engagements sont pris et respectés. » 

La conférence « Les Femmes donnent la vie 2010 » cherche à obtenir davantage d'engagements de ce type tout en se focalisant sur des solutions politiques, économiques, culturelles et technologiques à la crise que connaît la santé maternelle et du nouveau-né. Le Directeur général de l'Unicef, Anthony Lake, se joindra aux délégués pour souligner que les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) ne peuvent être atteints qu'en investissant en faveur des femmes et que l'on peut atteindre l'objectif à la date d'échéance de 2015 pour les OMD s'il existe des promesses de financement.

L'OMD 5 demande la réduction des trois-quarts du ratio de mortalité maternelle d'ici 2015, la date cible, tandis que l'OMD 4 vise à réduire de deux-tiers le taux de mortalité chez les moins de 5 ans. Atteindre l'OMD 5 coûtera chaque année environ 20 milliards de dollars, soit environ 16,7 milliards d’euros, d'ici 2015.