L'UNICEF et la Convention

Publié le 09 juillet 2014 | Modifié le 19 septembre 2017

La première mission de l'UNICEF est de promouvoir les droits de chaque enfant, partout, dans tout ce que l'organisation accomplit. Grâce à sa présence dans presque tous les pays du monde, l'UNICEF est en mesure d’agir là où les autres ne peuvent aller. L’UNICEF occupe une place unique pour faire une vraie différence dans la vie des enfants.

L'UNICEF travaille pour la défense des droits des enfants depuis plus de 60 ans. Elle est la seule organisation qui soit spécifiquement nommée dans la Convention internationale des Droits de l’Enfant comme source d'aide et de conseils spécialisés.
 
En préconisant la protection des droits des enfants, la réponse à leurs besoins de base et l’élargissement de leurs possibilités d'atteindre leur plein potentiel, l'UNICEF renforce les lois et les décisions politiques tout en améliorant la compréhension de la Convention à tous les niveaux de la société.
 
Par ailleurs, l'UNICEF aide les pays à ratifier et à appliquer la Convention et ses Protocoles facultatifs. UNICEF attire l'attention sur les devoirs des gouvernements, des familles, des communautés et des individus à respecter ces droits et offre son soutien pour les aider dans cet objectif.
 
L'UNICEF soutient également le Comité sur les droits de l'enfant, qui surveille la mise en œuvre de la Convention et de ses Protocoles facultatifs. L’UNICEF facilite la mise en place de grandes consultations au sein des pays pour maximiser l'exactitude et l'impact des rapports du Comité.
 
Les bureaux de terrain de l'UNICEF prennent souvent part à différentes étapes du processus de surveillance. Ils aident les gouvernements à organiser de grandes consultations préalables à la rédaction de leurs rapports et participent à l'examen des rapports présentés. Ils travaillent notamment avec les gouvernements pour identifier les stratégies de mise en œuvre pour répondre aux recommandations du Comité.
 
Les bureaux de terrain sont à l’écoute des voix trop souvent non entendues pour qu’elles soient reflétées dans les informations présentées au Comité. Ils le font en facilitant les consultations de grande envergure à tous les niveaux de la société, grâce à des présentations orales ou à la soumission des rapports écrits sur la situation des femmes et des enfants dans le monde. Ils encouragent les organisations non gouvernementales à soumettre leurs propres rapports au Comité pour compléter les rapports des gouvernements.
 

Soutenir nos actions