L'UNICEF fournit une assistance immédiate aux victimes des inondations en Inde

Publié le 26 juillet 2005 | Modifié le 31 août 2015

Manjula Ba et Ramila Ba, du village d'Antroli, mélangent des sels de réhydratation orale (fournis par l'UNICEF) à de l'eau, une solution qui permettra d'atténuer les souffrances de leur enfant, dues à la diarrhée. 
 
Ces inondations ont touchés au total plus de 7.7 millions de personnes dans 32 districts des états du Gujarat, de l’Orissa et du Madhya Pradesh. Les inondations ont aussi détruit et endommagé les maisons et les récoltes dans 11 000 villages.

A l’heure actuelle, 152 personnes sont décédées suite aux inondations au Gujarat tandis que dans le Madhya Pradesh on compte 62 victimes. Les inondations ont également entraîné le déplacement d’environ 150 000 familles, (soit 500 000 personnes) dans le Gujarat.

Pour les survivants, les dégâts sur les routes et la submersion des équipements collectifs dans certaines zones ont engendré d’énormes privations, en particulier pour les femmes et le enfants. Le manque d’accès à l’eau potable les expose aux maladies d’origine hydrique, en particulier la gastro-entérite, la diarrhée, le choléra et la typhoïde.

En plus des problèmes de nourriture et d’hébergement, les inondations ont rendu la population vulnérable à plusieurs maladies transmises par l’eau.

En juillet, UNICEF a réagi immédiatement en intensifiant ses interventions dans le domaine de l’eau et de l’assainissement et en fournissant du matériel d’urgence pour protéger la santé des enfants et des femmes dans les camps de secours.

Dans les 24h suivant les inondations, l’UNICEF a approvisionné les zones touchées en matériel d’urgence (réservoirs d’eau, bâches en plastique, seaux et pelles, bougies, allumettes, moustiquaires...).

L’UNICEF a d’autre part débloqué 200 000 dollars sur ses programmes courants pour distribuer immédiatement les fournitures essentielles demandées par le gouvernement. L’UNICEF a maintenant besoin de 2 784 950 dollars pour aider les femmes et les enfants à reconstruire leur vie dans les régions les plus touchées, en particulier dans le centre du Madhya Pradesh.

L’UNICEF propose d’utiliser l’aide financière pour aider le gouvernement les administrations locales dans les régions et les villages touchés par les inondations. Les interventions de l’UNICEF permettront d’assurer l’accès à l’eau potable, aux médicaments essentiels et aux services de santé aux femmes enceintes et aux nouveaux-nés. Cela incluera le contrôle de l’état nutritionnel des enfants dans les centres pédiatriques. Les fonds seront aussi utilisés pour réhabiliter les écoles dans les zones touchées.

Au Madhya Pradesh, de lourdes inondations causées par des pluies torrentielles ont frappé la région et ont forcé des milliers de personnes à fuir leurs maisons. Des familles et des enfants se réfugient encore à l’heure actuelle dans les camps de secours. Le matériel d’urgence est déjà arrivé sur les lieux. Dans les districts de Katni, Rewa, Sagar, Panna, Stana, Damoh et Chhatapur les inondations ont affectés la vie de milliers de personnes.
 

Soutenir nos actions