Madagascar : des milliers d’enfants protégés grâce à un legs

Publié le 22 août 2014 | Modifié le 20 août 2018

Joséphine a expressément notifié dans son testament qu'elle souhaitait que son legs contribue aux enfants de Madagascar victimes de violences et d'abus sexuels. L'UNICEF a respecté sa volonté et lutte notamment contre le tourisme sexuel sur l'île.

Madame Joséphine a souhaité transmettre une partie de son patrimoine à l’UNICEF France, qu’elle a désigné légataire universel par testament authentique. Elle souhaitait venir en aide en priorité aux enfants de Madagascar et sa volonté a été respectée. Grâce à elle, 285 000 euros sont aujourd’hui dédiés aux enfants de l'île, à travers un programme de l’UNICEF.

Pour lire la suite, consultez notre site dédié au legs.

En savoir plus sur le LEGS à l’UNICEF

Soutenir nos actions