Myanmar : UNICEF condamne les meurtres et les détentions arbitraires d'enfants

Publié le 05 mars 2021

Au moins cinq enfants auraient été tués, quatre gravement blessés et 500 détenus arbitrairement depuis le début des manifestations le mois dernier.

Bangkok, le 4 mars 2021 - Alors que la crise au Myanmar s'intensifie, le nombre d'enfants tués, blessés ou détenus arbitrairement par les forces de sécurité ne cesse de croître. Au 3 mars, au moins cinq enfants et de nombreux jeunes et adultes auraient été tués ; au moins quatre enfants ont été gravement blessés.

En plus de ceux qui ont été tués ou gravement blessés, de nombreux enfants sont exposés aux gaz lacrymogènes et aux grenades paralysantes et assistent à des scènes de violence horribles, parfois dirigées contre leurs parents ou des membres de leur famille, ce qui les expose à une grave détresse psychosociale.

Les arrestations et les détentions arbitraires de manifestants, y compris d'enfants, se poursuivent. Les partenaires d'UNICEF estiment que plus de 500 enfants ont été détenus arbitrairement. Un grand nombre de ceux qui ont été arrêtés ou détenus sont gardés au secret, sans accès à un avocat, en violation de leurs droits fondamentaux.

UNICEF condamne dans les termes les plus fermes l'usage de la force contre les enfants, y compris l'utilisation de munitions réelles, et la détention arbitraire des enfants, et appelle les forces de sécurité à s'abstenir immédiatement de toute violence et à garder les enfants et les jeunes hors de danger.

UNICEF appelle tous les acteurs à faire de l'intérêt supérieur de l'enfant, l'un des principes fondamentaux de la Convention relative aux droits de l'enfant, en tant que priorité essentielle. UNICEF rappelle à tous les responsables l'obligation de faire respecter tous les droits de l'enfant tels qu'ils sont inscrits dans la Convention et dans la loi sur les droits de l'enfant du Myanmar promulguée en 2019.

Nos pensées vont aux familles des victimes et à tous les enfants touchés par la crise actuelle.

#####

Notes aux rédactions
Les enfants et les jeunes doivent se sentir en sécurité à tout moment. Avec ses partenaires, UNICEF apporte un soutien psychosocial aux enfants, aux parents, aux personnes qui s'occupent d'eux et aux prestataires de services aux enfants par le biais d'une ligne d'assistance téléphonique, qui fonctionne dans différentes langues locales, et de services d'aide juridique pour les enfants détenus arbitrairement par les forces de sécurité.