Ouragan Dorian : 10 000 enfants déplacés vont être ramenés à l’école

Publié le 13 septembre 2019

Avec l'appui d’UNICEF, le Gouvernement des Bahamas commence aujourd'hui à recenser environ 10 000 élèves déplacés par l'ouragan Dorian pour les inscrire le plus tôt possible dans des écoles sûres qui n'ont pas été affectées par la catastrophe naturelle.

Nassau/Panama/Paris/New York, le 19 septembre 2019 -« Aucun enfant des Bahamas ne devrait courir le risque d'abandonner l'école à cause de Dorian », a déclaré Jeffrey Lloyd, ministre de l'Éducation. « En tant que nation, nous ne laisserons pas cela se produire. Notre principale préoccupation est de nous assurer que tous les élèves retournent à l'école le plus tôt possible. Après l'impact dévastateur de l'ouragan Dorian, l'éducation est notre meilleur investissement et la pierre angulaire de tout le processus de reconstruction. Dorian nous a peut-être mis à genoux, mais l'éducation nous remettra sur pied. »

UNICEF se félicite de la décision du Gouvernement des Bahamas d'inviter les parents et les tuteurs des élèves déplacés, âgés de 4 à 19 ans, à s'inscrire dans les écoles publiques à New Providence. Ce processus de recensement national commence aujourd'hui au stade national Thomas A. Robinson de Nassau, la capitale des Bahamas, et devrait être progressivement étendu à d'autres régions du pays au cours des prochaines semaines.

« Dorian a fait vivre des expériences traumatisantes à de nombreux élèves déplacés alors qu'ils étaient témoins de scènes horribles de destruction totale, de souffrance et même de la perte de leurs parents et de leurs voisins », a déclaré Bernt Aasen, directeur régional d’UNICEF pour la région Amérique latine et Caraïbes. « Au lendemain d'une catastrophe naturelle d'une telle ampleur, les écoles devraient non seulement être des lieux d'apprentissage, mais aussi des environnements sûrs pour reconstruire des vies brisées et guérir des blessures internes par le jeu et l'amitié. Pour les enfants déplacés, c'est un puissant signe d'espoir, une occasion de retrouver un sens de la vie normale, en classe et dans la cour de récréation. »

Une rentrée scolaire pour prendre un nouveau départ

UNICEF aide le ministère de l'Education et le ministère des Services sociaux à mettre en place un système central sécurisé de gestion des données pour faciliter cette inscription scolaire jusqu'à la mi-octobre. Les élèves déplacés qui s'inscrivent à l'école pourront également avoir accès à de multiples services d'autres ministères et autorités au cours de ce processus, y compris les examens médicaux requis pour l'inscription scolaire, l'uniforme et l'aide au déjeuner, l'orientation vers des services de conseil et l'orientation vers des activités sociales, sportives et parascolaires, avec transport gratuit par bus si nécessaire.

« Nous saluons la décision prise par le Gouvernement des Bahamas d'intégrer tous les enfants déplacés dans les écoles existantes », a déclaré Naqib Safi, chef d'équipe d’UNICEF pour la réponse à l'ouragan Dorian. « Cette mesure exige des enseignants qu'ils sachent comment créer un environnement propice où les élèves déplacés peuvent apprendre sans stigmatisation ni discrimination et recevoir l'attention spécifique dont ils ont besoin. En ces temps difficiles pour les Bahamas, nous appuyons le Gouvernement dans ses efforts pour atteindre les enfants les plus vulnérables. L'ouragan Dorian a bouleversé la vie de milliers d'enfants, la rentrée scolaire les aidera à prendre un nouveau départ. »

En collaboration avec le ministère de l'éducation, UNICEF entamera également une série de formations de formateurs pour améliorer les compétences des conseillers scolaires, des enseignants et des travailleurs sociaux dans tout le pays afin de fournir un soutien psychosocial et des activités récréatives aux élèves et enfants déplacés dans les communautés d'accueil.

La semaine prochaine, UNICEF et le Gouvernement des Bahamas commenceront à distribuer 120 trousses de loisirs transportées par le Gouvernement jamaïcain. Conçues pour les écoles et les refuges, ces fournitures récréatives aideront environ 6 000 enfants touchés par l'ouragan Dorian à surmonter la douleur et le traumatisme par le jeu, le sport et l'apprentissage.

 

Soutenir nos actions