Oxmo Puccino retourne au collège

Publié le 29 septembre 2009 | Modifié le 31 mai 2016

Le chanteur est venu s’inspirer de collégiens pour son prochain morceau qui sortira à l'occasion des 20 ans de la Convention internationale des droits de l'enfant. Un échange sur les beaux mots.

«J’avais peur d’être à côté de la plaque, alors je viens pour que vous m’aidiez! » 17 élèves du Club Unicef jeunes du collège Modigliani, dans le 15e arrondissement de Paris, se lancent dans l’écriture pour aider le chanteur Oxmo Puccino. Un objectif : trouver des mots d’enfants pour parler de l’enfance. La version finale sera chantée dans les écoles de France à l’occasion du 20e anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant, le 20 novembre prochain.

« Quels sont les cinq mots que vous trouvez les plus beaux? » Certains hésitent, d’autres se lancent. «Amour, passion, générosité»  ou encore « spaghetti, Mexico ». Pas certain qu’Oxmo puisse se servir de tous les mots proposés. Mais l’important, c’est d’écouter les jeunes pour écrire au plus près d’eux.

« C’est compliqué d’écrire une chanson ! »

« J’ai écrit un morceau en me mettant à la place d’un enfant, à vous de me dire ce que vous en pensez… et vous pouvez m’aider à trouver les passages manquants. » Les élèves, attentifs et motivés, découvrent le texte, analysent. «Pourquoi vous parlez de  “bougies vertes”, c’est parce que c’est la couleur de l’espoir ? », demande l’un des apprentis paroliers. « Pourquoi vous écrivez “des orphelins avec des mitraillettes”? », interroge un autre. « Parce qu’il y a des enfants qui vivent ça, aujourd’hui, qui vivent avec une mitraillette dans les mains : les enfants soldats. » Réfléchir une rime, le sens d’une phrase. « C’est compliqué d’écrire une chanson ! », s’exclame un sixième. Compliqué mais pas impossible. Les collégiens sont impliqués, en redemandent. Rendez-vous est pris pour poursuivre l’aventure musicale avec Oxmo Puccino dans les prochaines semaines. Avant la sortie de la chanson, fin octobre.

Média

Oxmo Puccino retourne au collège