Sans chaîne de froid, pas de vaccination

Depuis des années, UNICEF travaille dans le monde entier pour mettre en place, renforcer et étendre les capacités en chaîne de froid, essentielles pour assurer l’acheminement et la mise à disposition de vaccins. Aujourd’hui, dans l’objectif d’assurer une distribution équitable des vaccins Covid-19 dans le cadre du dispositif COVAX, ces efforts de longue date s’avèrent plus que jamais importants. Exemple au Népal.

Obtenir les vaccins est une partie du travail, mais sans capacité de stockage et systèmes de transports, il est impossible de les acheminer jusqu’aux communautés.

La chaîne du froid fait référence à une série d’événement précisément coordonnés dans des environnements dans lesquels la température peut être contrôlée afin de stocker, gérer et transporter les vaccins. Au Népal, Bade Babu Thapa est pharmacien au Centre des Vaccins de Kathmandu, qui dépend du département gouvernemental des Services de Santé.  Pour lui, un chaîne du froid solide est essentielle afin d’assurer le succès d’une campagne de vaccination.

Conscient du rôle critique que joue la chaîne du froid dans une campagne de vaccination, UNICEF – depuis le début des efforts de vaccination au Népal – travaille de près avec le gouvernement et ses partenaires clés, comme Gavi, pour mettre en place, étendre et renforcer la capacité de chaîne du froid du pays.

Ces efforts comprennent notamment l’installation de chambres froides, de réfrigérateurs et de congélateurs dans les espaces de stockage des vaccins aux niveaux centraux, provinciaux et locaux, mais aussi des conteneurs réfrigérés pour le transport, de même que des boîtes froides pour assurer un acheminement sûr des vaccins pendant les dernières étapes jusqu’à destination. UNICEF fournit aussi un soutien technique et logistique à tous les niveaux pour faire en sorte que la gestion de la chaîne du froid soit efficace.

Ce soutien a même été renforcé après le tremblement de terre de 2015, qui a sévèrement touché les structures de santé à travers tout le pays. Par exemple, dans le district de Dolakha, au Nord-Est du Népal, l’un des plus touchés par la catastrophe naturelle, UNICEF a fourni de nouveaux équipements et une assistance supplémentaire en gestion de la chaîne du froid à de nombreuses structures de santé.

« L’équipement mis en place par UNICEF est continuellement utilisé depuis des années afin de stocker des vaccins pour la vaccination de routine », explique Shiva Ram Basnet, en charge de la chaîne du froid pour le Bureau des Service de Santé publics de Dolakha. « Il est fait pour continuer à fonctionner, même si l’électricité s’en va, ce qui a souvent été le cas pendant le tremblement de terre. »

Aujourd’hui, avec le lancement de la vaccination contre la Covid-19 au Népal, ces efforts de longue date n’ont jamais été aussi importants.

« La vaccincation contre la Covid-19 va être la plus grande campagne de vaccination, non seulement au Népal mais pour le monde entier, parce qu’elle a pour objectif d’atteindre tous les adultes, partout. », dit Pradeep Shrestha, Chargé de la Santé pour UNICEF Népal. « Nous sommes ravis que le travail mené par UNICEF pour la vaccination et la chaîne de froid pendant toutes ces années soit d’une grande aide dans la mise en place du dispositif [d’acheminement et d’administration des vaccins Covid-19]. »

Et les efforts pour renforcer la gestion de la chaîne du froid continuent. En 2020 seulement, UNICEF a installé 290 pièces d’équipement de la chaîne du froid dans différentes structures du pays. Des plans sont aussi en préparation pour installer 910 nouvelles pièces pour faire combler des manques déjà existants dans des zones sélectionnées afin de faciliter l’acheminement des vaccins.

« Nous sommes vraiment reconnaissants du soutien d’UNICEF », affirme Bal Kumari Khadka, Assistant de la Chaîne du froid au Centre des Vaccins du district de Jumla, dans la région la plus à l’Ouest du Népal. « Nous avons réussi à mener des campagnes de vaccination en simultané, ici et dans d’autres régions du pays, ce qui prouve l’important de la bonne gestion de la chaîne du froid pour améliorer la couverture en vaccination. », ajoute-elle.

La chaîne du froid va aussi être utilisée pour stocker, transporter et distribuer les vaccins reçus à travers le dispositif COVAX, une initiative conjointement menée par CEPI, Gavi, UNICEF et l’OMS, et rendue possible grâce au soutien des gouvernements, des organisations internationales, des fondations et du secteur privé. Le Népal a reçu ses premiers vaccins Covid-19  par le biais de COVAX – un total de 348 000 doses – le 7 mars 2021.