Somalie : actions de l'Unicef en 2006

Publié le 20 décembre 2007 | Modifié le 31 mars 2016

Bien que située loin de la zone du tsunami, la Somalie a été, elle aussi, touchée par la vague meurtrière: 300 personnes ont péri, 4000 ont été déplacées, notamment les habitants de Hafun, village de pêcheurs situé sur le littoral du Puntland, région nord est de la Somalie où l'Unicef a concentré ses secours, et 70 000 personnes ont vu leur vie bouleversée. En 2006, après la première phase de réhabilitation, l'Unicef et ses partenaires ont décidé de consolider davantage les résultats acquis au préalable, comme l’augmentation du nombre d’inscriptions en primaire, la reconstruction d’infrastructures sanitaires et la fourniture d'eau potable. L'Unicef s'efforce d'ancrer ces succès de façon durable parmi les communautés affectées.

Santé et Nutrition

  • Réhabilitation de 13 centres de santé primaire servant 40 000 personnes
  • fourniture de matériel de soins d’obstétrique
  • formation des sages-femmes à la santé maternelle et reproductrice
  • fourniture de matériel de vaccination et formation à la conservation des doses dans la chaîne du froid au bénéfice de 15 000 enfants et femmes (depuis 2005).
  • Les rénovations et la distribution de matériel médical ont permis de faire face à la sécheresse et à la résurgence de la poliomyélite.
  • fourniture de 1 200 moustiquaires traitées pour prévenir le paludisme.

Eau et assainissement

  • Réfection complète du réseau d’eau de la ville de Hafun, au bénéfice de 13 000 personnes- réhabilitation des 30 puits endommagés par la vague du tsunami.

Education

  • Re-scolarisation des enfants, en particulier les filles (en accord avec le ministère de l’Education du Puntland) sur la base d’écoles « amies »
  • soutien au règlement des salaires des maîtres
  • soutien aux communautés pour leur effort éducatif, à savoir leur mise à disposition du terrain pour la construction des 5 écoles permanentes
  • création de 14 comités de « bonne gouvernance » scolaire dont la gestion est confiée aux communautés
  • initiation de programmes informels dans les 5 nouvelles écoles pour servir 350 adolescents déscolarisés
  • formation de 150 enseignants aux nouvelles approches pédagogiques, au bénéfice de plus de 2 700 enfants
  • plaidoyer et mobilisation forte pour maintenir, en 2006, les taux en hausse de scolarisation de 2005.

Protection des enfants

  • Formation de 300 personnes au soutien psychologique des enfants de Hafun, (enseignants, agents de santé, défenseurs des droits de l’enfant)
  • création de deux groupes de jeunes à Hafun, et formation des plus âgés d’entre eux pour qu’ils puissent faire entendre la voix des enfants au sein des communautés, et d’une société dominée par les adultes.

Beaucoup reste à faire...

La construction de 100 logements - en coopération avec Habitat, l’organisation de l’ONU spécialisée dans la construction de maisons -, est terminée. Ces logements « amis des enfants » sont connectés au réseau d’eau potable rénové, et sont proches des nouvelles écoles et des aires de jeux sécurisées pour les enfants. Tous les habitants ont été sensibilisés à l’entretien et à la promotion de l’hygiène. Plus encore, des activités génératrices de revenus ont été organisées pour les femmes dans les villages de pêcheurs ; elles concourent à l’amélioration nutritionnelle des enfants et du niveau de vie. La construction d’une « usine » pour fumer les poissons et la sensibilisation au respect de l’environnement autour des pêcheries sont en cours de réalisation.

En juillet 2006, l’Unicef a provoqué la 1ère rencontre de coordination de l’ensemble des maires et responsables communautaires du Nord pour mettre organiser et encourager les campagnes de vaccination des enfants.

Les tensions politiques entre factions rivales ont accru l’insécurité dans le centre et le sud du pays, ce qui limite actuellement nos capacités à poursuivre nos activités. Le projet est de s’appuyer davantage sur des partenariats, à travers des ONG locales.

Soutenir nos actions