Syrie : une aide directe aux enfants en situation de handicap

Publié le 30 janvier 2018 | Modifié le 31 janvier 2018

Dans un pays ravagé par la guerre, les enfants syriens en situation de handicap font face à des défis considérables. L’UNICEF les aide en apportant un soutien financier direct à leur famille.

Les enfants de Syrie sont les victimes directes du conflit qui agite le pays depuis près de huit ans. Pour les enfants en situation de handicap, la guerre rend le quotidien encore plus difficile. Tout comme 2,8 millions d’enfants syriens, Bashar a dû quitter sa maison pour être en sécurité. Il a 12 ans et il est atteint de trisomie 21. Son père est mort il y a maintenant trois ans, et sa mère assume seule la charge de trois enfants au milieu d’une guerre dévastatrice qui tue chaque jour de nouveaux enfants.

Redonner de l'espoir aux enfants

La famille de Bashar se sert d’un immeuble inachevé à Alep comme abri. Aucune école proche n’ayant la possibilité d’accueillir le jeune garçon, il passe ses journées dans le voisinage. Pour l’occuper, sa mère lui a appris à coudre. Depuis, Bashar passe ses journées à fabriquer des poupées avec des bouts de tissu. « Je veux devenir tailleur », explique-t-il les yeux étincelants quand on lui demande quel métier il veut exercer une fois adulte.

Marginalisé, parfois délaissé, Bashar bénéficie d’une aide financière directe de l’UNICEF. Tous les deux mois, l’équivalent de 65 euros sont remis à sa famille. Cela a radicalement changé la vie du jeune garçon : « J’utilise cet argent pour le nourrir convenablement et pour payer son transport jusqu’à l’école, se réjouit sa mère. Je suis tellement heureuse ! »

En Syrie, 85% de la population vit dans la pauvreté, et 69% est dans une extrême pauvreté, survivant avec moins de 1,50€ par jour. « Les familles ont du mal à joindre les deux bouts, ce qui peut être encore plus difficile quand on s’occupe d’un enfant en situation de handicap », explique Fran Equiza, représentant de l’UNICEF Syrie. C’est pour ces familles et particulièrement pour les enfants concernés que l’UNICEF a mis en place un dispositif d’aide financière directe. Une étude de l’Overseas Development Institute démontre que cela protège les familles les plus pauvres et rend l’aide humanitaire plus adaptée et plus rapide.

Vous pouvez apporter votre aide aux enfants de Syrie en faisant un don.

Avec ses partenaires et le soutien de ses donateurs, en 2018, l’UNICEF a pour objectif :

  • de fournir à 35,7 millions de personnes un accès à une eau salubre ;
  • de fournir à 8,9 millions d’enfants une éducation élémentaire formelle et non formelle ;
  • de vacciner 10 millions d’enfants contre la rougeole ;
  • d’apporter un soutien psychologique à plus de 3,9 millions d’enfants ;
  • de soigner 4,2 millions d’enfants atteints de malnutrition aiguë sévère.

Durant les dix premiers mois de 2017, grâce au soutien de l’UNICEF :

  • 29,9 millions de personnes ont eu accès à une eau salubre ;
  • 13,6 millions d’enfants ont été vaccinés contre la rougeole ;
  • 5,5 millions d’enfants ont eu accès à une éducation, qu’elle soit formelle ou informelle ;
  • 2,5 millions d’enfants atteints de malnutrition aiguë sévère ont été soignés ;
  • 2,8 millions d’enfants ont bénéficié d’un soutien psychosocial.

Pour en savoir plus sur l'action de l'UNICEF en faveur des enfants, consultez notre rapport sur l'action humanitaire.