À travers les pandémies et épidémies, l’espoir survit

Publié le 29 mai 2020

Depuis plus de 70 ans, UNICEF est aux côtés des enfants du monde entier, et encore plus actuellement alors que la pandémie de Covid-19 continue de se propager. Retour sur les réponses d’UNICEF face aux épidémies et pandémies passées.

Prévenir les maladies évitables

Depuis ses débuts, UNICEF est au premier plan de la prévention. En étroite collaboration avec des partenaires tels que l’Organisation mondiale de la santé (OMS), UNICEF a vécu l’éradication de la variole et la quasi-disparition de la polio : depuis 1988, le nombre d’enfants touchés par la polio a diminué de 99%. Aujourd’hui, les leçons tirées des précédentes épidémies sont appliquées pour atteindre les enfants et familles et plus vulnérables dans les zones les plus reculées du monde.

Philippines, 1952. Un personnel de santé formé par UNICEF administre à un enfant un vaccin BCG anti-tuberculose, avec des fournitures acheminées par UNICEF.

Dans les années 1980, UNICEF a contribué à la diminution de la mortalité infantile, de près de 80% dans certains pays, grâce à la prévention des maladies. La distribution mondiale de solutions de réhydratation orales a permis de réduire le nombre de morts causées par la diarrhée – particulièrement élevée chez les jeunes enfants – de 60% entre 2000 et 2007. 

Les campagnes de vaccination ont aussi joué un rôle important dans la protection des enfants face aux maladies évitables : près de 20 millions d’enfants ont été sauvés de la rougeole entre 2000 et 2015 grâce au travail d’UNICEF et de ses partenaires.

UNICEF acteur du combat contre le VIH/SIDA

En 1987, le SIDA a été la première maladie à être discutée lors d’une Assemblée générale des Nations unies. Avec la propagation des infections, UNICEF a adapté ses recherches, programmes et collectes de fonds afin de mieux comprendre comment prévenir la transmission de la mère à l’enfant. Afin d’informer sur le VIH/SIDA et protéger les populations des stigmas et discriminations, UNICEF a soutenu l’éducation en matière de santé dans le monde entier, en particulier en Afrique sub-saharienne.

République Démocratique du Congo, 2005. Une infirmière fait une prise de sang pour un dépistage du VIH dans un centre de santé où UNICEF met en place des programmes de prévention de la transmission de mère à enfant.

Depuis 2010, 1,4 million d’infections d’enfants au VIH ont pu être évitées. La diminution des transmissions de mère à enfant représente  une grande avancée en matière de santé. 

La grippe porcine

En 2009, la pandémie de grippe porcine s’est répandue à travers le monde, touchant particulièrement des enfants et jeunes adultes. UNICEF a instauré des mesures pour préparer à une possible épidémie dans plus de 90 pays. Celles-ci sont restées en place après la pandémie en cas de nouveaux épisodes.

Egypte, 2007. Une professionnelle de la santé visite les familles pour prévenir la propagation de la grippe.

Ebola

Les deux ans et demi d’épidémie d’Ebola débutée en 2014 en Afrique de l’Ouest ont causés plus de 28 616 cas et 11 310 décès. Pendant cette crise, UNICEF est venu en aide aux enfants marginalisés car suspectés d’être infectés, aux enfants ayant perdus leurs parents et accompagnants de la maladie, et aux millions d’enfants déscolarisés. 

Depuis 2018, début de la deuxième plus grosse épidémie d’Ebola jamais enregistrée, UNICEF travaille auprès de ses partenaires à travers la région pour prévenir la transmission et protéger les enfants affectés. En un an, UNICEF et ses partenaires ont pu former plus de 32 400 professeurs sur la manière d’enseigner la prévention d’Ebola aux enfants et pour faire des écoles des environnements protecteurs.

Ouganda, 2019. Un travailleur de la santé prend la température de personnes faisant la queue dans un centre de contrôle à la frontière avec la République Démocratique du Congo.

Coronavirus (Covid-19)

Face à la pandémie de Covid-19, UNICEF est présent dans plus de 190 pays, travaillant main dans la main avec les gouvernements, personnels de santé et autres personnels en première ligne pour maintenir les enfants en bonne santé, les protéger et garantir leur éducation.