Un million de Philippins touchés

Publié le 29 septembre 2009 | Modifié le 29 décembre 2015

Le typhon Ketsana a fait des morts, des blessés, des déplacés. Des familles coincées par les eaux attendent toujours des secours. 

Les chiffres divergent d’une source à l’autre mais le typhon Ketsana qui a frappé les Philippines samedi dernier a fait au moins 100 morts. Plus d’un million de personnes ont été affectées par cette catastrophe naturelle dans 24 provinces du pays. A Manille, ville de 15 millions d’habitants, les eaux ont englouti les quatre cinquièmes du territoire.
L’équivalent d’un mois de pluie est tombé en douze heures, les dégâts matériels sont énormes. Environ 226 000 personnes ont été relogées dans 200 centres d’urgence. Mais des familles sont toujours bloquées aux étages ou sur les toits de leurs maisons à cause d’impressionnantes inondations. Elles attendent des secours.

Une aide d’urgence

Les familles s’entraident et les ménages les moins affectés par les inondations ouvrent leurs portes à leurs voisins laissés sans domiciles par les eaux.  Pour sa part, l’Unicef se mobilise, avec le gouvernent philippin et d’autres agences humanitaires,  pour aider les familles touchées par cette catastrophe. Dans l’urgence, il faut distribuer des vivres, des couvertures, des vêtements, des kits d’hygiène aux déplacés, purifier l’eau, soigner… L’aide d’urgence se poursuit mais l’Unicef et les autres organisations humanitaires craignent déjà les effets des deux nouvelles tempêtes tropicales qui devraient toucher à nouveau la région à partir de jeudi ou vendredi.
 

Soutenir nos actions