Une stratégie de l’Union Européenne pour renforcer les droits de l’enfant

Publié le 18 mai 2022

La Commission européenne a adopté le 24 mars 2021 la première stratégie de l’Union européenne (UE) sur les droits de l’enfant. Cette stratégie – dont les enfants ont participé à la conception - émet des recommandations à destination des 27 Etats membres et vise à renforcer le rôle de l’UE dans le domaine des droits de l’enfant. Elle s’accompagne également d’une « Garantie Enfance » , dont l’objet est de favoriser l’adoption de mesures visant à renforcer l’effectivité des droits des enfants les plus défavorisés à l’horizon 2030.

La stratégie de l’Union européenne sur les droits des enfants se focalise sur 6 thèmes dont certains sont déjà au cœur de la stratégie de l’UNICEF :

  • Une vie sans violence pour tous les enfants
  • L'égalité des chances et l'inclusion sociale pour chaque enfant
  • L’accès de tous les enfants aux technologies et à leur utilisation sûre
  • Une justice adaptée aux besoins de tous les enfants
  • Donner la parole à chaque enfant
  • Les droits de l'enfant dans les situations de crise ou d'urgence

Pour donner plus de poids politique à la stratégie des droits de l’enfant, le Conseil européen, réunissant les chefs d’Etat ou de gouvernement des Etats membres de l’Union, devait inscrire la stratégie et ses grandes lignes dans ses conclusions, sous présidence Slovène, à l’automne 2022.

Ces conclusions devaient rappeler la nécessité pour les Etats de la mettre en œuvre au niveau national mais également de la promouvoir au niveau régional et international. Or, le Conseil Européen n’a pas réussi à se mettre d’accord sur les conclusions concernant la Stratégie, puisque la Pologne et la Hongrie s’y sont opposés pour diverses raisons.

au tour de la France de se mobiliser

Dans le cadre de la Présidence Française de l’Union Européenne, la France souhaite donner une seconde chance à cette stratégie en renforçant les dispositions du texte et en essayant d’obtenir l’adhésion des 27 Etats membres en vue du Conseil européen de juin.

Il est très important que cette stratégie soit considérée comme une priorité pour l’Union, et figure dans les conclusions du Conseil sous la présidence française, et ce afin d’offrir une meilleure protection à tous les enfants. Il s’agit d’une étape clé dans la défense des droits de tous les enfants, en Europe et partout dans le monde. Cette stratégie, grâce à l’approche multisectorielle et exhaustive des politiques et actions internes et externes de l’UE, contribuera à renforcer le rôle prépondérant que l’UE peut jouer au plan mondial en ce qui concerne les droits de l’enfant.

L’UNICEF France soutient la mise en œuvre de cette stratégie au niveau européen, ainsi que sa déclinaison et son adaptation au contexte français, pour un meilleur respect des droits de chaque enfant !