UNICEF alerte sur les refoulements d'enfants aux frontières de l'Europe

Publié le 09 novembre 2021

En 2021, les enfants ont été à plusieurs reprises pris au milieu de conflits politiques et de gestion des frontières extérieures de l'UE. Ces développements appellent à un engagement renouvelé en faveur de la protection, de la sécurité et de l'intérêt supérieur des enfants.
Déclaration d'Afshan Khan, Coordinateur spécial pour la réponse aux réfugiés et aux migrants en Europe.

Genève, le 9 novembre 2021 – « Je suis profondément préoccupée par la situation désastreuse à laquelle sont confrontés les enfants migrants et demandeurs d'asile en Europe et à ses frontières.

Les rapports faisant état d'enfants vivant dans des conditions épouvantables, repoussés ou détenus aux frontières orientales sont choquants et constituent une violation directe de la Convention relative aux droits de l'enfant. Les enfants et leurs familles ont le droit de demander l'asile et de voir leurs besoins de protection évalués sur une base individuelle.

UNICEF reconnaît la souveraineté des États membres, le problème posé par la migration irrégulière et la nécessité de processus de gestion des frontières qui soient sûrs et ordonnés, tout en respectant les droits de l'homme et de l'enfant. Nous nous joignons à nos agences sœurs de l'ONU au HCR, à l'OIM et au HCDH pour condamner l'utilisation des refoulements, où qu'ils se produisent, car ils violent le droit international et mettent la vie des enfants en danger sans tenir compte de leur intérêt supérieur ou des risques qu'ils peuvent encourir à leur retour.

Protéger et sauvegarder tous les enfants en Europe

Il est nécessaire de renouveler un engagement politique collectif pour la protection et la sauvegarde de tous les enfants en Europe - quel que soit leur statut migratoire. Les enfants migrants ne doivent pas être instrumentalisés à des fins politiques et leur droit de demander l'asile en toute sécurité doit être garanti.

UNICEF est prêt à travailler avec les gouvernements de l'UE, de l'Europe de l'Est et des Balkans occidentaux, les organisations de l'ONU et la société civile pour fournir un soutien humanitaire urgent, une protection et un hébergement adapté à tous les enfants dans le besoin aux frontières internationales, et appelle à l'adoption urgente de mesures de réforme de l'immigration qui respectent les droits des enfants dans les pays d'origine, de transit et de destination.

Ensemble, nous pouvons - et nous devons - faire en sorte que les droits de tous les enfants soient compris, protégés et promus partout. Un enfant est un enfant. Quelles que soient les circonstances. »