Violences en Egypte : l'Unicef exhorte à la protection des enfants

Publié le 23 décembre 2011 | Modifié le 31 mars 2016

Au moins deux enfants tués, des dizaines blessés et 69 placés en détention, en six jours… « Un tel mépris pour les droits et la sécurité des enfants doit être condamné et doit cesser immédiatement ! » L’Unicef appelle les autorités égyptiennes, les forces de l’ordre et les autres parties impliquées dans les manifestations et les violences au Caire, à protéger les enfants.

 

 

Déclaration de Philippe Duamelle, représentant de l’Unicef en Egypte, sur le sort des enfants dans les manifestations.

« Les enfants sont trop souvent entrainés dans une spirale de violence. Les témoignages d’enfants recueillis dernièrement montrent combien ces affrontements les affectent. Au cours des 6 derniers jours, les nombres de tués, de blessés et d’enfants détenus ont atteint des niveaux alarmants.

Selon le ministère de la santé, un total de 15 personnes sont décédées et plus de 800 ont été blessées en 6 jours. Les organisations égyptiennes de défense des droits des enfants ont rapporté qu’au moins deux enfants ont été tués, des dizaines ont été blessés et 69 ont été placés en détention dans cette même période.
 

Un tel mépris pour les droits et la sécurité des enfants doit être condamné et doit cesser immédiatement.
 

L’Unicef exhorte les autorités et toutes les parties à respecter pleinement les droits des enfants et à les protéger en accord avec les lois égyptiennes et internationales sur les droits humains. Les enfants ne devraient être ni victimes, ni témoins de violences.

L’Unicef demande également que des enquêtes soient rapidement menées sur les incidents ayant entrainé décès, blessures ou la détention d’enfants, et demande à ce que les victimes fassent l’objet d’un traitement et de soins appropriés. »

Soutenir nos actions