L'univers UNICEF France

Le programme École amie
des droits de l’enfant vise à faire de l’école un lieu plus juste, plus inclusif et plus participatif.

Découvrir
Ville amie logo

En 2021, 264 villes ont intégré le réseau Ville amie des enfants 2020/2026.
Rejoignez le grand réseau
Ville amie des enfants.

Découvrir
My Unicef logo

Trouvez des informations,
des activités ludiques et éducatives, des ressources pédagogiques ou comment créer un projet solidaire.

Découvrir
Photo d'illustration de la boutique solidaire de l'UNICEF France

Agissez en achetant solidaire

Offrez à vos proches des cadeaux qui ont du sens et qui contribuent concrètement à aider des enfants vulnérables.

Découvrir

La santé des adolescents

sante-adolescent-unicef-france-enfant

UNICEF / UN0399561

Préserver la santé des adolescents représente un enjeu crucial pour le monde de demain. Cependant, les études de l’UNICEF décrivent des habitudes de vie néfastes chez les adolescents, comme la mauvaise alimentation, l’inactivité, et la consommation d’alcool et de tabac, qui engendrent des problèmes de surpoids, d’obésité et des troubles de santé mentale. L’augmentation de la violence sociale, à l’école ou sur leur lieux de vie, les conséquences du changement climatique impactent aussi la santé et le bien-être des adolescents. Découvrez comment l’UNICEF œuvre pour contribuer à offrir à chaque jeune une adolescence épanouie et un accès à la santé , partout dans le monde.

Qu’est-ce que la santé des adolescents ?

La santé des adolescents désigne l’état mental et physique général des jeunes âgés de 10 à 19 ans. À première vue, les adolescents peuvent sembler en meilleure santé physique que les adultes en raison de leur jeune âge. Pourtant, ils ne sont pas à l’abri de certains risques spécifiques.

La santé des adolescents dans le monde est majoritairement impactée par :

  • Les réseaux sociaux ;
  • L’urbanisation ;
  • Les régimes alimentaires néfastes pour la santé ;
  • Les conflits armés ;
  • Le dérèglement climatique ;
  • La migration.

L’adolescence est aussi une période de la vie où la dégradation de la santé mentale représente une problématique critique. Elle peut amener les adolescents à adopter des comportements à risque pour leur santé actuelle et future. En 2019, l’UNICEF estimait que 1 adolescent sur 7 souffrait de troubles de santé mentale — environ 166 millions d’adolescents (89 millions de garçons et 77 millions de filles). Pour les filles, entre 10 et 19 ans, les risques les plus importants liés à la santé mentale sont la dépression et l’anxiété.

La santé des adolescents en quelques chiffres

La planète compte actuellement 1,2 milliard d’adolescents entre 10 et 19 ans. Environ 1,2 million d’entre eux meurt chaque année , la plupart d’une cause qui aurait pu être évitée ou traitée, si elle était prise en charge à temps. 90 % des adolescents vivent dans des pays à revenu faible ou moyen, et 23 millions d’adolescentes tombent enceintes chaque année.

Les jeunes entre 10 et 19 ans sont sujets à l’adoption de comportements à risque qui impactent leur santé actuelle et future, comme en témoignent ces quelques chiffres :

  • 136 millions d’adolescents fument quotidiennement ;
  • 1 adolescent sur 5 est en surpoids ou obèse ;
  • 81 % des jeunes ne pratiquent pas assez d’activité physique ;
  • 11,7 % des adolescents boivent de l’alcool en excès épisodiquement ;
  • Neuf sur dix (88 %) des enfants âgés de 0 à 19 ans vivant avec le VIH résident en Afrique subsaharienne.

La santé des jeunes adolescents en détail

Le sujet de la santé des adolescents peut se regrouper en plusieurs thématiques.

L’alimentation et la sédentarité

Les régimes alimentaires inadaptés, la sédentarité, l’alcool et le tabac font partie des problématiques principales auxquelles font face les adolescents, peu importe leur pays d’origine.

Il est essentiel de sensibiliser les jeunes sur les conséquences que les mauvaises habitudes alimentaires, le manque de sport, l’alcool ou le tabac peuvent avoir sur leur santé à long terme. Leur offrir de l’écoute dans un environnement de confiance peut les aider à améliorer leur santé mentale et les faire sortir de ces habitudes délétères.

Les maladies et la santé sexuelle

À l’adolescence, la vaccination reste nécessaire pour préserver la santé des adolescents, mais n’est pas accessible pour tous. La tuberculose et le choléra font encore des ravages, en particulier dans des contextes où les accès à l’hygiène, à l’eau et à la santé sont rares. Ce sont surtout les jeunes de 15 à 19 ans qui sont exposés à ce type de risque.

La santé sexuelle constitue une autre problématique critique et spécifique aux jeunes de 10 à 19 ans. Il est essentiel de les sensibiliser sur les risques liés à leur santé sexuelle et de leur offrir un accès à des services de santé adaptés. Les décès liés au VIH sont en augmentation chez les adolescents alors qu’ils sont en baisse pour toutes les autres classes d’âges.

La mortalité maternelle causée par des complications de grossesse, notamment les hémorragies, est une des causes de décès principales chez les filles entre 15 et 19 ans. En effet, la majorité des grossesses précoces ont lieu dans les pays en développement, ne disposant pas des capacités hospitalières et médicales nécessaire pour offrir aux jeunes filles des accouchements dans de bonnes conditions médicales.

La santé mentale chez les adolescents

La santé mentale chez les jeunes doit être considérée comme une priorité. En effet, le suicide est la quatrième cause de décès des 15 à 19 ans dans le monde.

En lien avec des pratiques néfastes encore en vigueur dans certains pays, comme le mariage précoce ou la privation d’accès à l’éducation, les jeunes filles et les adolescentes sont à hauts risques sur le plan psychologique et mental.

Renforcer les programmes de sensibilisation dans les écoles et l’information à travers la communauté, les médias et les réseaux sociaux est donc essentiel. Donner accès à des infrastructures d’écoute et d’aide pour tous, sans discrimination, contribue à prévenir l’émergence de pathologies mentale et psychologique chez les jeunes.

Comment l’UNICEF participe à la bonne santé des adolescents ?

L’UNICEF œuvre donc pour offrir un accès aux services de santé pour tous et mettre en place des campagnes de sensibilisation de qualité sur les problématiques des jeunes.

En impliquant les adolescents et en travaillant avec les services publics et les gouvernements pour développer des programmes et des politiques publiques qui répondent à leurs besoins, l’UNICEF accompagne les jeunes, en particulier les plus vulnérables. L’UNICEF s’implique ainsi pour :

  • Combattre les maladies infantiles grâce à des campagnes de vaccination ;
  • Soutenir des programmes de prévention, améliorer l’accès au dépistage et à des traitements du SIDA ;
  • Renforcer les services de santé pour tous, sans discrimination de genre, pour permettre à chaque adolescent de prendre sa santé en main, notamment sexuelle et reproductive ;
  • S’assurer du respect des besoins d’hygiène menstruelle pour les adolescentes ;
  • Sensibiliser sur les questions de nutrition et d’activité physique ;
  • Fournir une réponse adaptée pour prévenir les maladies associées au mode de vie ;
  • Combattre le harcèlement et la violence à la maison, à l’école et dans les communautés ;
  • Soutenir la mise en place de systèmes de santé qui prennent la santé mentale chez les jeunes en considération.

À travers toutes ces actions, l’UNICEF s’engage à protéger les droits fondamentaux des adolescents et à garantir un accès à la santé et au bien-être.

À votre tour, aidez l’association à offrir à chaque jeune l’opportunité de devenir un adulte accompli et autonome , de voir ses droits respectés et sa santé préservée. Chaque don compte pour garantir la santé des adolescents !

don-unicef

Soutenir nos actions pour les enfants

Le saviez vous ? 75% de votre don est déductible de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 1000€ par an.
Faire un don