L'univers UNICEF France

Le programme École amie
des droits de l’enfant vise à faire de l’école un lieu plus juste, plus inclusif et plus participatif.

Découvrir
Ville amie logo

297 villes et intercommunalités ont intégré le réseau Ville amie des enfants pour le mandat 2020/2026. Rejoignez le grand réseau Ville amie des enfants.

Découvrir
My Unicef logo

Trouvez des informations,
des activités ludiques et éducatives, des ressources pédagogiques ou comment créer un projet solidaire.

Découvrir
Photo d'illustration de la boutique solidaire de l'UNICEF France

Agissez en achetant solidaire

Offrez à vos proches des cadeaux qui ont du sens et qui contribuent concrètement à aider des enfants vulnérables.

Découvrir
Des enfants sautent dans une aire de jeux à Bucarest, la capitale, en Roumanie.
© UNICEF/UN0253011/Pirozzi

Droits des enfants en France: quelles avancées et quels défis ?  

Le 20 novembre 1989, la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE) était adoptée par l’Assemblée Générale des Nations Unies. La France a été l’un des premiers pays signataires en janvier 1990 avant sa ratification par le Parlement français en août 1990.

La Convention comporte 54 articles qui mettent en avant quatre principes fondamentaux concernant les enfants : la non-discrimination, l’intérêt supérieur de l’enfant, le droit de vivre, survivre, de se développer et au respect de ses opinions.

Pour aller plus loin et comprendre les droits de l’enfant de façon concrète, l’UNICEF France a mis en place un module de formation pour sur les droits de l’enfant en 30 minutes chrono.

32 ans plus tard, comment sont appliqués les droits des enfants en France ?

A l’occasion de la journée mondiale de l’enfance, l’UNICEF France publie un rapport sur la situation des droits des enfants en France. Ce dernier donne un aperçu du contexte actuel, pointe les manquements et propose des recommandations sur les progrès à accomplir.  Dans le cadre de cette analyse, nous nous sommes principalement attardés sur les droits à la santé, au développement, à l’éducation, à la protection et à la participation.

Des avancées notables

Au cours des trois dernières décennies, des avancées majeures ont été effectuées en France :

Des améliorations ont été apportées au cadre législatif et dans le développement de politiques publiques et de stratégies nationales ciblées avec la reconnaissance des besoins de certains groupes d’enfants.

La France a joué un rôle important au niveau international et européen dans la défense de sujets liés à l’enfance, en particulier pour la protection des enfants dans les conflits armés, la scolarisation des filles ou plus récemment pour la promotion de la Stratégie européenne pour les droits de l’enfant.

Des défis qui persistent

Des progrès restent à accomplir pour garantir la pleine réalisation des droits des enfants en France. En effet :

  • Les enfants les plus vulnérables, qu’ils soient en situation de grande pauvreté, de handicap, victimes de violences, confiés à des institutions, enfermés ou détenus, ou en situation de migration, peinent à voir leurs droits les plus élémentaires garantis.
  •  La persistance d’inégalités tant territoriales – et en particulier dans les quartiers prioritaires de la ville et les territoires d’Outre-mer – que sociales empêche un trop grand nombre d’enfants d’avoir accès à l’école, aux services de santé ou de protection
  •  Certaines pratiques persistantes, telles que le recours à l’enfermement administratif des enfants, le refoulement aux frontières ou le non rapatriement de tous les enfants retenus en Syrie sont contraires aux principes de la CIDE.

Pour les droits des enfants, une seule équipe, celle de l’UNICEF !

La France pourrait devenir une référence dans le domaine des droits des enfants en élaborant une stratégie nationale pour l’Enfance qui serait portée par un Ministère de l’Enfance, tout en jouant un rôle moteur en matière de défense des droits des enfants aux niveaux international et européen.

L’UNICEF France continue à se tenir aux côtés des pouvoirs publics, des acteurs associatifs et des experts pour œuvrer en faveur de la pleine réalisation des droits de l’enfant en France.