L'univers UNICEF France

Le programme École amie
des droits de l’enfant vise à faire de l’école un lieu plus juste, plus inclusif et plus participatif.

Découvrir
Ville amie logo

En 2021, 264 villes ont intégré le réseau Ville amie des enfants 2020/2026.
Rejoignez le grand réseau
Ville amie des enfants.

Découvrir
My Unicef logo

Trouvez des informations,
des activités ludiques et éducatives, des ressources pédagogiques ou comment créer un projet solidaire.

Découvrir
Photo d'illustration de la boutique solidaire de l'UNICEF France

Agissez en achetant solidaire

Offrez à vos proches des cadeaux qui ont du sens et qui contribuent concrètement à aider des enfants vulnérables.

Découvrir

Vaccin contre la diphtérie chez l’enfant

© UNICEF/UNI183946/Page In-house

En situation d’urgence comme dans la durée, la vaccination et la prévention font partie des grandes actions menées par l’Unicef. Le point sur ces moyens efficaces et peu coûteux pour sauver la vie des enfants.

Aujourd’hui encore, un enfant meurt toutes les 16 secondes d’une maladie évitable par la vaccination. Chaque année, plus de 23 millions de nourrissons ne reçoivent pas les trois vaccins essentiels contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche. L’Unicef qui contribue à vacciner 40% des enfants dans le monde, répertorie d’autres maladies évitables par la vaccination : rougeole, coqueluche, poliomyélite, tétanos. Sans oublier d’autres maladies évitables grâce à des mesures d’hygiènes ou un traitement médicamenteux. 

L’action de l’Unicef pour lutter contre ces maladies :

En 2010, le nombre record de 109 millions d’enfants ont été vaccinés. Les taux de vaccination ont été plus élevés que jamais, avec 85 % d’enfants vaccinés. 

L’Unicef est le premier fournisseur mondial de vaccins.

Tous les ans, 100 millions d’enfants sont vaccinés dans le monde et 2,5 millions d’enfants de moins de 5 ans sont sauvés grâce à cette action. Zoom sur la diphtérie :

Diphtérie

La diphtérie, fléau mortel de l’enfance durant le dernier siècle, a été énormément réduite grâce à la vaccination. La maladie qui attaque les tissus de la gorge peut gêner la déglutition ou la respiration de l’enfant. Sans traitement, la bactérie produit une toxine qui peut attaquer le muscle cardiaque ou le système nerveux. En zones tropicales, la peau peut être touchée, avec des éruptions ou des ulcérations. Le vaccin de la diphtérie rend le corps capable de neutraliser le poison. Là encore, l’OMS et l’Unicef mettent en place des programmes de vaccinations massives pour tenter d’éradiquer la maladie.

Voir d’autres maladies :