Santé mentale et soutien psychologique

Publié le 07 avril 2021

Santé mentale et soutien psychologique

L'anxiété, la dépression et d'autres problèmes liés au stress menacent le bien-être des enfants et des jeunes et leur capacité à grandir en bonne santé. UNICEF se bat pour donner la priorité aux services de santé mentale et leur apporter la protection et l’accompagnement dont ils ont besoin.

Des milliers d’enfants et de jeunes dans le monde souffrent de troubles d’anxiété. Dans la plupart des pays, moins des quatre cinquièmes des enfants déclarent être satisfaits de leur vie. La France se place au 7e rang en ce qui concerne le bien-être et la santé mentale des enfants.
Pour les adolescents, une situation de stress et une exposition à des événements traumatisants peuvent entraîner de graves conséquences telles qu’une faible estime de soi, des problèmes de santé, de mauvais résultats scolaire voire même l’automutilation.
La moitié de tous les troubles mentaux se développent avant l'âge de 15 ans et 75 % au début de l'âge adulte. La majorité des 800 000 personnes qui se suicident chaque année sont des jeunes et l'automutilation représente la troisième cause de décès chez les 15-19 ans, avec des taux plus élevés chez les jeunes filles.

La santé mentale des enfants en danger face à la Covid-19

Alors que la pandémie mondiale entre dans sa deuxième année, l'impact sur la santé mentale et le bien-être des enfants et des adolescents sont alarmants. Les différentes mesures de confinement et les restrictions de mouvement ont eu d’importantes répercussions. Le développement des plus jeunes passe par l’exploration de la liberté et la pandémie en est l’un des plus importants obstacles.

Que fait UNICEF pour la santé mentale des enfants ?

Nos équipes travaillent sans relâche pour apporter un soutien psychologique aux enfants et aux adolescents. Elles œuvrent pour la préservation de leur confiance et estime de soi.

  • Nous mettons en place des espaces sécurisés proposant des activités régulières et structurées pour aider les jeunes à faire face aux crises, résoudre des problèmes et réguler leurs émotions.
  • Nous aidons les parents et les soignants à développer les connaissances et les compétences nécessaires pour soutenir les enfants en détresse. Nous les sensibilisons aux réactions de détresse des enfants et les formons à les soutenir.
  • Nous renforçons les réseaux de soutien familial et de groupes, facilitant l'inclusion et la participation des familles vulnérables aux activités collectives et organisons des groupes de soutien.
  • Nous travaillons aux côtés des services de santé, d’éducation et sociaux pour développer leur capacité à soutenir le bien-être des enfants et des familles. Cela se fait à travers des activités telles que des campagnes de lutte contre la stigmatisation et des programmes qui facilitent les soins de santé mentale. Des informations claires sur la santé mentale et les besoins psychosociaux des enfants sont transmises pour aider les communautés à agir.