L’UNICEF France salue l’engagement des entreprises françaises dans le cadre de la crise en Ukraine

Publié le 04 mai 2022

Alors que le conflit en Ukraine persiste depuis le 24 février, la situation des enfants est de plus en plus alarmante. La violence du conflit a entrainé d’importants déplacements de populations, comprenant des milliers d’enfants, au sein de l’Ukraine et en direction des pays frontaliers. Dans le cadre de cette urgence, l’UNICEF France a pu compter sur le soutien de nombreuses entreprises pour venir en aide aux enfants victimes du conflit.

 

Au 24 avril, 184 enfants ont été tués et 286 blessés. Plus de la moitié des enfants ukrainiens ont fui le pays, soit 55 enfants chaque minute. Dans ce contexte de crise, les enfants sont particulièrement vulnérables et se retrouvent davantage victimes d’abus, de séparations de leur famille, de violences et de psycho-traumatismes.

L’UNICEF apporte une réponse d’urgence pour les enfants et les familles déplacés

L’UNICEF met tout en œuvre pour apporter une réponse d’urgence et protéger au maximum la vie de ces enfants. Par exemple, du matériel de santé, d’hygiène et d’éducation a été distribué aux familles déplacées et des équipes mobiles de l’UNICEF se rendent disponibles afin de fournir une aide psychosociale aux enfants victimes de traumatisme.

Tout cela ne serait pas possible sans l’élan de générosité qui a été impulsée par l’ensemble de la population mais aussi par les entreprises qui soutiennent l’UNICEF France.

Des partenaires engagés pour les enfants en danger

De nombreuses entreprises françaises partenaires de l’UNICEF se sont mobilisées, notamment Louis Vuitton et AXA, qui ont respectivement fait don de 1 million et 1.5 million d’euros pour soutenir les actions déployées en Ukraine et dans les pays voisins.

D’autres partenaires ont également tenu à soutenir la cause grâce à des opérations spéciales, comme GEMO avec un système d’arrondi en caisse dans ses magasins, rejoint par les marques Eram et Bocage du Groupe Eram.

Le groupe Capgemini a également soutenu les actions menées par l’UNICEF, après s’être déjà mobilisé une première fois pour contribuer au dispositif COVAX en 2021.

Aussi, le célèbre métavers The Sandbox a contribué aux actions d’urgence sur le terrain grâce à un don en crypto-monnaie de 100 000 SAND après avoir déjà soutenu l’UNICEF en 2020 en mettant aux enchères une parcelle de son monde virtuel.

Enfin, dans le cadre de son partenariat d'une durée de 3 avec l'UNICEF à hauteur de 6 millions de dollars USD, Teleperformance a alloué une enveloppe de 500 000 dollars USD pour soutenir les actions d'urgence de l'UNICEF en Ukraine.

De nouvelles entreprises aux côtés de l’UNICEF

De nouvelles  entreprises ont aussi souhaité soutenir l’UNICEF et s’engager à nos côtés pour venir en aide aux enfants et familles d’Ukraine. C’est le cas d'Exante qui a fait un don en cryptomonnaie de l'équivalent de 1 millions de dollars USD à l'UNICEF, des entreprises BUT International, NAOS et Manutan International qui ont chacune un fait un don de 100 000 euros, ou encore du magazine So Good qui reverse 2 euros à l’UNICEF France pour chaque revue achetée jusqu’en juillet.

Déjà engagée auprès de l’UNICEF lors de la pandémie de COVID-19, la Fondation groupe EDF nous a de nouveau soutenus avec un don de 100 000 euros afin de fournir des soins et un accompagnement aux familles ukrainiennes réfugiées en Pologne via la mise en place d’un espace Blue Dot**. Après leur engagement pour l’UNICEF dans le cadre du dispositif COVAX, la Fondation Ardian a de nouveau soutenu l’UNICEF avec un appel à la générosité des collaborateurs dont les dons ont été abondés par celle-ci.

Le milieu du sport s’est également engagé pour les enfants d’Ukraine, comme la Fédération Française de Tennis qui a versé un don à l’UNICEF de 50 000 euros et  organisé une collecte auprès du grand public et de ses membres ayant recueilli à ce jour plus de 90 000 euros supplémentaires, ou encore OL Fondation qui a fait un don de 50 000 euros et auprès de qui l’UNICEF organise la seconde édition du Match des Héros, une rencontre amicale de football dont une partie des recettes bénéficiera aux enfants en Ukraine et dans les pays voisins.

L’engagement précieux des entreprises et organisations auprès de l’UNICEF permettra de venir en aide aux 7,5 millions d’enfants d'Ukraine et leur garantir un accès aux services de santé, aux services liés à l’eau, l’hygiène et l’assainissement, à l’éducation et à la protection avec notamment un soutien psychologique

L’UNICEF et ses équipes sont reconnaissants de l’engagement sans faille dont fait preuve le secteur privé ainsi que le monde sportif français

*UNICEF ne cautionne aucune entreprise, marque, produit ou service
**Les « Blue Dots » sont des espaces mis en place par l’UNICEF aux abords des frontières de l’Ukraine pour fournir des services et informations essentiels aux enfants et aux familles fuyant la guerre.